Historique

Version imprimable

Le Réseau de santé ONCO 94 a été initié en 1996, par des professionnels de santé de ville, notamment les médecins généralistes qui rencontraient des difficultés dans la prise en charge des personnes atteintes d’affections cancéreuses.
Les problèmes étaient essentiellement liés à la gestion des symptômes de la maladie (douleur, dénutrition…) mais également aux différents traitements du cancer.
D'autre part, ces professionnels rencontraient des obstacles importants dans l'établissement de liens avec les centre hospitaliers qui dans le même temps, développaient les prises en charge en ambulatoire.
Enfin, la prise en charge de la fin de vie soulevait parfois de nombreux questionnements à ces mêmes professionnels.

A partir de ces éléments, l’ensemble des professionnels de ville (médecins, pharmaciens, infirmiers) mais aussi les établissements de santé ont souhaité développer un projet en commun, réaliste et pragmatique: le Réseau « ville-Hôpital » ONCO 94.

La finalité de son action reposait sur l’amélioration de la prise en charge des personnes atteintes d’affections cancéreuses, en appui au médecin généraliste mais aussi à l'ensemble des professionnels entourant la personne malade, dans une approche globale, ne se limitant pas simplement aux problèmes somatiques.
C’est pourquoi les problématiques sociales, familiales ou encore psychologiques du malade et de ses proches, rentrent pleinement dans la vision de la prise en charge des membres fondateurs du réseau.

Les premiers financements de la Sécurité Sociale, fin 2002, ont permis de concrétiser les constats repérés lors d'études par les professionnels de ville.
Ainsi en mai 2004, les premières prises en charge de patients atteints de cancer, ont pu débuter, en s’appuyant sur une équipe mobile de coordination et un dossier médical partagé webifié.

En septembre 2006, le Réseau ONCO 94 a développé une réponse en soins palliatifs aux personnes atteintes d'un cancer, afin de proposer une continuité de la prise en charge par la coordination de l'accompagnement, en veillant à préserver leur qualité de vie.

La mise en place de cette nouvelle activité a permis un renforcement des moyens humains de l’équipe de coordination. 
Dans le même temps, afin de favoriser l’action de proximité et devant le développement des réseaux, les pouvoirs publics ont fait le choix de cibler l’action du réseau ONCO 94 à l’ouest du département du Val de Marne.
Le Réseau ONCO 94 « Ouest » était né, devenant ainsi l’un des premiers réseaux français, couplant une prise en charge tant curative que palliative, des personnes atteintes d’un cancer.

Cependant, devant des situations de malades atteints du cancer souvent âgés, voire très âgés, l’équipe de coordination a du mobiliser de nouvelles compétences, notamment en gériatrie.

Ainsi en 2011, pour répondre aux problématiques rencontrées (polypathologies, troubles psychiques, dépendances…) le réseau a élargi son champ d’intervention en devenant réseau de santé plurithématique : cancérologie, gérontologie et soins palliatifs (quelle que soit la pathologie.)

L’ouverture des thèmes d’intervention, couplé à la mission d’appui aux professionnels de ville rencontrant des situations complexes, a permis à ONCO 94 ouest de s’intégrer pleinement et rapidement à la structuration des réseaux de santé, initiée par l’état et mise en place par l’ARS d’Ile-de-France en octobre 2012.

 

 

En cliquant sur le lien ci-joint, vous pourrez accéder au document posant les orientations et missions des réseaux de santé. 

 

Par le pragmatisme de ses responsables mais aussi leurs capacités à innover et anticiper, au-delà du service qu’il peut rendre aux personnes malades et aux professionnels qui en ont la responsabilité, le Réseau ONCO 94 Ouest participe, à son niveau, à l’amélioration du système de santé, notamment concernant la relation entre la ville et l’hôpital.

C’est ainsi que depuis le 28 septembre 2016, le Réseau de santé ONCO 94 Ouest porte, à titre expérimental, l’une des deux Plateformes Territoriales d’Appui d’Ile-de-France (PTA), dispositif destiné à informer, orienter et appuyer les médecins généralistes dans la prise en  charge de situations complexes qu’ils rencontrent.

Pour plus d’informations sur la PTA