Référentiels et documentations


Evaluation du risque nutritionnel

Une première évaluation nutritionnelle peut être faite par tous acteurs de soins:

médecin, infirmier, aide-soignant, auxilliaire de vie...

  • Relever le poids du jour ainsi que celui à 3 mois et habituel.
  • Calcul de la différence pondérale, toute perte, quelque soit son intensité, est à prendre en compte.
  • Calcul de l'Indice de Masse Corporelle, IMC=poids/taille², IMC<21kg/m2
  • Auto-évaluation des apports, EVA<7
  • Hospitalisation récente, de plus de 2 semaines. 
  • Isolement social.

Un deuxième niveau, réalisé par un médecin:

  • Anomalie biologique: taux albumine, Alb<35g/l
  • Contexte clinique: chirurgie digestive ou ORL, maux dentaires, toxicité digestive, asthénie, douleur... 
  • Évaluation de la perte musculaire, importance de l'activité physique

Le troisième niveau, sera fait par un nutritioniste ou un diététicien:

  • Évaluation de l'alimentation spontanée.
  • Évaluation des ingestas, des apports nutritifs et des besoins nutritionnels du patient. -Propositions de modifications des apports oraux.
  • Indications de complémentation orale, nutrition entérale ou parentérale.